Toxoplasmose

Toxoplasmose. Communément négligé dans les aliments généralement mal cuits. Et sachez que la cure n'est peut-être pas en cours de cure. C'est l'une des maladies parasitaires les plus courantes au monde - en fait plus courante qu'on ne le pense. La toxoplasmose est causée par le parasite Toxoplasma gondii par la transmission d'oocystes, où le protozoaire cherche un refuge dormant jusqu'à ce qu'un hôte en forme soit trouvé, activant sa nature parasitaire.

La toxoplasmose se trouve chez une multitude d'animaux tels que les porcs, les moutons, les chèvres, les bovins, les oiseaux et les rongeurs. Les hôtes les plus appropriés sont les chats dont la toxoplasmose peut se reproduire en interne et être transmise à leurs matières fécales sous une forme oocystique active. Une fois les matières fécales sèches, les spores oocystiques microscopiques contenant le parasite peuvent être facilement inhalées et implantées dans le corps, alternant sous forme active et dormante tout au long de la vie à moins d'être traitées. Le parasite Toxoplasma gondii est particulièrement dangereux pour les femmes enceintes, car leur bébé à naître est à risque de développer une toxoplasmose congénitale qui pourrait entraîner des complications à vie. Il
est conseillé aux femmes P régnantes et aux personnes immunodéprimées d'éviter tout contact avec les bacs à litière pour chats ou d'utiliser un `` pooper-scooper '' prolongé où le risque d'inhalation de spores oocystiques contaminées est minimisé.

 

Quelle est la fréquence de la toxoplasmose dans les aliments que nous consommons?

Plus courant que nous ne le pensons. Quiconque consomme des viandes insuffisamment cuites comme le porc, le bœuf, l'agneau, la chèvre et le chevreuil courent un risque plus élevé de contracter le parasite. En effet, ces parasites se logent dans des oocystes intramusculaires et peuvent vivre dans la chair animale, même après la transformation de la viande. Même si la viande séchée réduit les risques d'infection, la consommation de charcuterie crue comporte toujours un risque de contamination. La prise de ces oocystes ressemblant à des spores permet au parasite de se reconstituer et d'infecter les systèmes organiques humains fonctionnels.

L'ingestion de lait non pasteurisé et de fromages produits à partir d'hôtes infectés est une autre consommation alimentaire à haut risque. Les plus courants sont ceux des chèvres, des moutons et des bovins. De plus, la consommation de mollusques crus ou insuffisamment cuits est un groupe alimentaire à haut risque, car ces oocystes sont suffisamment préparés pour passer à travers les nombreuses couches de nos systèmes d'égouts, dans les eaux naturelles, infectant les mollusques filtres tels que les palourdes, les huîtres, les moules et les pétoncles.

L'infection humaine aiguë de la toxoplasmose est normalement traitée par une réponse immunitaire fortifiée bien développée. Chez les personnes immunodéprimées, des cas congénitaux surviennent et la toxoplasmose peut devenir gravement problématique sur une longue durée. En raison de la nature persistante de Toxoplasma gondii et de sa capacité à survivre dans de nombreuses conditions polyvalentes, cela en fait une grande menace pour prospérer lorsqu'il trouve des environnements hôtes parfaits.

Une théorie selon laquelle l'infection par toxoplasmose du cerveau d'organismes hôtes sélectionnés peut éliminer les réponses instinctives liées à la peur, cependant, cela n'a pas encore été prouvé dans la science.

 

La meilleure prévention est la prise de conscience de la façon dont ce parasite se propage, la connaissance des facteurs de risque tels que les aliments pouvant être infectés, ainsi que d'autres méthodes d'infection. Connaître les signes et symptômes potentiels tels que les douleurs musculaires, tendineuses et articulaires à long terme, les ganglions lymphatiques enflés (très fréquents dans de nombreuses infections) et les différents niveaux de problèmes oculaires tels que la douleur, la sensibilité à la lumière et la rougeur oculaire. Rappelez-vous, comme de nombreuses conditions parasitaires, il s'agit d'une infection qui peut alterner entre des cycles actifs et dormants. Si une infection est suspectée, il est important de faire des recherches appropriées et de présenter les résultats à votre médecin (celui qui écoute vos arguments à l'appui) et d'envisager des tests ainsi que des options de traitement si la suspicion est confirmée.

The contents displayed within this public group(s), such as text, graphics, and other material ("Content") are intended for educational purposes only. The Content is not intended to substitute for professional medical advice, diagnosis, or treatment. Always seek the advice of your healthcare provider with any questions you may have regarding your medical condition. Never disregard professional medical advice or delay in seeking it because of something you have read in a public group(s). If you think you may have a medical emergency, call your healthcare provider or 911 immediately. Any mention of products or services is not meant as a guarantee, endorsement, or
recommendation of the products, services, or companies. Reliance on any information provided is solely at your own risk. Please discuss any options with your healthcare provider.

Copyright © 1999-2021. Care magazine® is a "Registered United States (US) Trademark", a “Registered United Kingdom (UK) Trademark”

and a “Registered European Union (EU) Trademark” of The Catalyst Media Group, Inc. All rights reserved.

No part of this electronic publication, including the name Care magazine®, may be reproduced, recreated, or utilized in any form or by any means,

without written permission from the publisher and the payment of licensing fees.